Résidences d’artistes à l’école

Depuis 2009, l’éducation artistique et culturelle est une mission prioritaire des ministères de l’Education Nationale et de la Culture. Son objectif majeur est de favoriser la sensibilisation à l’art, à travers l’acquisition de connaissances et de compétences, liée aux différentes formes d’arts et leurs histoires.

En 2011, pour la première fois, nous avons collaboré, à la demande de l’éducation nationale, à une formation destinée à l’ensemble des enseignants d’un quartier. Elle avait pour but de réfléchir sur le parcours culturel de l’élève de la maternelle à la fin du primaire, en se basant sur les propositions de médiation culturelle du Théâtre Lillico et des témoignages d’actions réalisées, comme les résidences d’artistes en milieu scolaire.

Résidences d’artistes à l’école
Depuis 2010, avec le soutien de la Drac et de la Ville de Rennes, nous avons organisé des résidences d’artiste dans les écoles.

Chaque résidence sera différente, en fonction de l’école, de l’âge des enfants, de la compagnie et/ou de l’artiste, du moment et de l’axe choisi pour la résidence. C’est d’ailleurs ce qui fait la richesse de la résidence. La priorité réside en l’envie et la volonté pour chaque acteur du projet de mener ce dernier à bien.

Une résidence d’artiste n’est pas forcément définie sur une longue période.. En 2014, nous avons accompagné les résidences du bob théâtre – La Bobine en lien à la création de « Petite Mélodie pour corps cassé » à l’école Noël du Fail à Vern, à la crèche Marie Curie à Rennes, chez une assistante maternelle. La compagnie est ainsi venue dans ces lieux durant trois jours en janvier, trois jours en mars, puis trois jours en juin.

A quoi servent ces micros-résidences ?

Dans l’esprit de l’EAC, ces résidences permettent aux compagnies d’être pendant 6 mois dans une démarche de création. Elles sont également un outil pour apprendre autrement en créant des situations de plaisir qui permettent, grâce à la rencontre artistique, de valoriser les enfants individuellement mais aussi collectivement par un travail de groupe. Ces projets sont maintenant reconnus comme un facteur de réussite supplémentaire pour l’école, ils créent de la confiance, de l’envie, de l’écoute collective, ils favorisent la construction d’un regard critique tout en permettant l’apprentissage des savoirs. Les résidences d’artistes sont aussi pour les familles, l’école, le théâtre des projets qui favorisent la fréquentation des lieux culturels, grâce aux visites, à la pratique sur le plateau, aux présentations des projets sur scène en fin d’année, à la découverte de spectacles.

Jumelage

2ème année de jumelage avec l’École maternelle publique les Gantelles !
Résidence d’artistes, spectacles et ateliers à l’école !
L’artiste Martina Menconi, Lillico et l’École maternelle publique Les Gantelles vont explorer un nouveau projet pour cette deuxième année de jumelage. Il mêlera résidence d’artiste, découverte des oeuvres artistiques à l’école et
au théâtre. L’école accueillera pour la troisième année des oeuvres pendant Figure - Temps fort art & petite enfance.
La compagnie Jeanne Simone sera en immersion à l’École maternelle publique Les Gantelles du 5 au 10 décembre avec le parcours
« Gommette ». Ce projet s’articule autour de différentes étapes entre ateliers, temps de performance, conférence dansée, spectacles…

Retrouvez toutes les informations sur le spectacle « À l’envers de l’endroit » p.15.

GOMMETTE
Laure Terrier
Compagnie Jeanne Simone - Gironde Un solo de danse et de mots, à destination des enfants, en immersion dans un espace qu’ils
connaissent bien : leur classe. Danse de gestes et de mots du quotidien, décalage physique et verbal de l’usuelle poésie du lieu, « Gommette »
propose de renouveler le regard des enfants sur cet espace éprouvé chaque jour, d’appréhender le corps et ses rapports singuliers et étonnants à l’espace et au temps, pour enrichir la perception qu’ont les enfants de
cet univers familier.

Interprétation : Céline Kerrec ou Célia Tali ou Teilo Troncy
Écriture et chorégraphie : Laure Terrier
Soutien à l’écriture chorégraphique : Céline Kerrec
Soutien à l’écriture textuelle : Cécile Delhommea




[()]