Édito 2021

Cette année 2021 revêt un paysage bien particulier, une sorte de jachère culturelle s’est installée dans nos vies depuis déjà de longs mois. Elle nous pousse à regarder le paysage, à le scruter, à tenter de comprendre. Nous essayons tous ensemble de faire cette traversée en regard ouvert, en délicatesse et en intelligence. Essayons de réfléchir à chacun de nos pas pour avancer sur ce chemin.

Nous allons vivre la 29e édition d’un festival qui met en avant les artistes en création.
Nous continuerons quoi qu’il arrive à porter et affirmer notre projet artistique et culturel, un projet tourné vers l’enfance et l’Art, le rêve et la réflexion. Apprendre à comprendre ce que l’on aime, ce que l’on préfère et pourquoi, se forger ses propres goûts, avoir le choix, faire des choix et les exprimer. Nos théâtres doivent rester ouverts, accueillants, éclectiques.

L’Art doit rester vivant et doit continuer à permettre dès le plus jeune âge de penser,
de dire, de choisir.
L’Art n’est-il pas un moyen pour porter un regard de compréhension sur le monde, un regard juste, un regard sans jugement, un regard multiple ?
Comment préserver les artistes pour qu’ils gardent le désir de créer, de rêver, de partager avec tous les publics du plus jeune au plus vieux ?
Continuons à prendre soin de nous, restons unis et solidaires en continuant à pousser les portes des salles de spectacles ou en allant voir des propositions artistiques dans la rue.
Le théâtre doit rester un espace de droit et de liberté pour tous.
Rêvons de portes invisibles pour accéder aux portes du sensible et de l’intime.

Merci à tous les partenaires qui forment une édition offrant 23 compagnies, 20 spectacles, 108 représentations.
Venez nombreux, nous serons heureux de vous accueillir dans toutes les salles.